Check up du développement durable dans le secteur de la santé

playmobil-docteur-western-vertA l’heure où le CHU de Bordeaux vient de tenir son 2ème colloque consacré au développement durable, je vous propose un focus sur les enjeux pour les établissements de santé à s’engager dans une politique de développement durable.

Depuis 2009, la Haute Autorité de Santé et le Comité pour le Développement Durable en Santé (C2DS) ont signé un partenariat visant à promouvoir le développement durable notamment grâce à la certification de santé qui a été enrichi de 8 critères sur ce thème.

En rendant mesurable l’engagement DD des établissements de santé tous soumis à l’accréditation de l’HAS pour fonctionner, cette initiative incite à réfléchir aux corrélations entre santé et DD. Du point de vue des parties prenantes, et notamment les patients, mais également des enjeux environnementaux, sociaux et économiques.

Quelles motivations pour un hôpital ou une clinique, un institut ou un centre de soins à s’engager dans une stratégie de développement durable ? Un bien gros mot pour soutenir des initiatives pour peu qu’elles aient du sens dans le projet global de l’établissement. Les critères DD de la certification incitent à faire un état des lieux de son engagement dans le DD, à prioriser les enjeux et reconnaitre les parties intéréssées.

Evidemment on pense aux déchets et aux impacts environnementaux des techniques médicales de pointe. Très vite aussi on pense aussi aux consommations énergétiques, à l’hygiène… et puis comme pour toutes les entreprises, aux enjeux liés à la qualité de vie au travail aux achats et approvisionnements éco-responsables.

Le confort du patient est le principal leitmotiv tant du point de vue médical, éthique que vital : être soigné dans de bonnes conditions, bien manger, avoir une chambre à la bonne température, être en relation avec du personnel prévenant…

Au-delà de la plus-value que peut apporter le DD dans la qualité de la mission de l’établissement de santé, il offre la formidable opportunité de créer du collaboratif, car cela ne peut pas être le projet d’un dirigeant mais celui d’une équipe.Le dernier baromètre du DD en santé révèle d’ailleurs que plus de 80% des établissements considèrent le DD comme une démarche collective.

KORDD s’enthousiasme que le DD dans le secteur de la santé soit devenu une thématique à part
entière de l’organisation et du management des établissements qui en attend des résultats positifs quantifiables. Le prochain colloque national consacré au DD reflète par la richesse de son programme combien les enjeux sont nombreux.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>